Forum de la TS2

Ici se retrouve les membres de la Terminal S2 de saint Agnès pour parler de plein de choses...
 
AccueilPortail*CalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Chapites du jeu :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Willy
Membre Hyper Actif
Membre Hyper Actif


Messages : 227
Date d'inscription : 05/02/2008
Age : 26
Localisation : Devine.... -_-'

MessageSujet: Les Chapites du jeu :   Sam 11 Oct - 12:17

Premier chapitre pour tous.



Strator. C’est le nom du monde dans lequel nous vivons. C’est une belle planète, recouverte de forêts, mers, océans… Les animaux y sont à foison, tout comme les hommes… Il y a aussi d’autres races, comme les Orcs, et les Elfes. De quoi faire un monde parfait, diraient certains. Malheureusement, ce n’est pas le cas de Strator. Au contraire, c’est un monde chaotique.

La guerre est partout. Entre Hommes et Orcs. Entre Orcs et Elfes. Entre Elfes et Hommes. Des alliances se créent avant d’être rompues. C’est l’anarchie. La planète est divisée en une dizaine de grands royaumes et empires. Ils ne seront pas tous cités, car pour le moment, ce n’est pas ce qui est intéressant. Une seule île sera nommée. L’île de Stratus, qui tient son nom directement de celui de la planète. Certains disent que ce serait l’endroit où sont nés les Elfes. D’autres disent qu’elle est maudite. C’est pourtant sur cette île que se rend une dizaine de bateaux.

L’île se trouve dans l’hémisphère Sud de la planète, dans une zone relativement tempérée. Il n’y a rien dessus, si ce n’est L’Ecole de Guerriers. C’est une sorte de guilde qui a été crée il y a plus de deux cents ans, et qui s’est installée sur l’île. Elle n’en a pas bougé depuis. En revanche, son renom n’a pas cessé d’augmenter, depuis. Elle est connue jusque dans les recoins les plus reculés du monde. Les jeunes gens font la queue pour y entrer. Tous ces bateaux qui naviguent, tous sont emplis de nouveaux élèves espérant pouvoir réussir leur année.

Lorsque les bateaux débarquent, il est déjà tard, et le soleil commence à se coucher. En comptant tous les occupants de tous les bateaux, il y a au moins deux cents nouveaux élèves. C’est une grosse promotion. Tous suivent le chemin qui sillonne la forêt qui recouvre l’île jusqu’en son centre, où se trouve l’école. Le sentier est longé des deux cotés de deux murailles, les empêchant de s’enfoncer dans la forêt. L’excitation s’empare de la foule qui commence à discuter et tous se posent la même question : « A quoi ressemble l’école ? »

Ils parcourent cinq bons kilomètres, avant d’y arriver enfin. Le bâtiment est tout ce qu’il y a de plus insolite. Dans l’ensemble, cela ressemble à un énorme château. Seulement, sa forme est étrange. Elle ressemble à une étoile. Plus précisément à un pentagramme, ce qui laisse plusieurs cours là où les « branches » du pentagramme se croisent. La battisse possède cinq étages, six ou sept, en certains endroits, et au moins un dizaine dans les tours innombrables qui se dressent sur les toits. Le bâtiment est tellement grand, que les élèves croient être arrivés. Pourtant, ils passent un énorme portail avec de chaque coté sur une colonne, un griffon en position d’attaque, et marchent un bon kilomètre avant d’arriver devant la grande porte, traversant un parc qui semble faire tout le tour du château. Celui-ci semble se trouver au centre d’une clairière au centre de l’île.

Les portes sont ouvertes par un Homme et un Elfe, et tous les élèves pénètrent dans un immense hall. Tout, y compris les murs, est en marbre blanc. Plusieurs portes se découpent sur les cotés du hall. Deux escaliers de taille respectable partent des deux coins au fond de la salle et grimpent dans les hauteurs. Au milieu des deux, un bureau, et assise derrière, une jolie jeune femme aux formes généreuses. Elle est brune, les cheveux longs, ondulés, et les yeux verts.

Tous les élèves se rangent en file indienne devant elle, ce qui fait une énorme queue, et elle vérifie que leurs noms sont bien sur la liste. A la voir, elle ne parait pas plus âgée que la plupart des élèves. Elle parait même plus jeune. Mais il faut dire qu’il y a une grande variété d’âge. Le plus jeune doit avoir 14 ans, et le plus vieux, 45.

Une fois les formalités terminées, tous les élèves sont dirigés par un Orc qui les amène au deuxième étage. Ils pénètrent alors dans ce qui devait être la salle à manger. Elle est un peu désordonnée. Au fond, un grande table ouvragée, avec quatre personnes assises. Ailleurs, les tables sont posées un peu n’importe comment. Il y en a de grandes où peuvent s’asseoir plus de vingt personnes. D’autres sont tout juste assez grandes pour 2 personnes.

Il commence à être tard, et les élèves ont faim. Ils apprécient de s’asseoir et de poser leurs affaires. Les plats sont déjà remplis. Personne, cependant, n’ose commencer. Les murmures commencent à s’estomper, tout le monde se demandant s’ils avaient le droit de commencer. Une des personnes de la table du fond se lève alors. Le silence se fait immédiatement.

La personne est assez grande. Plutôt jeune, elle ne doit pas avoir plus de 30 ans. Un sourire joyeux orne son visage. Ses cheveux noirs, coupés courts, tombent pourtant sur ses yeux. Il semble aussi excité que tous les élèves. Ses yeux gris lancent un regard rieur aux élèves qui ont tout de suite confiance. Il prend alors la parole.

« ???: Bonsoir, chers élèves ! Permettez moi de me présenter. Je suis le directeur de cette école. Monsieur Tarim. J’espère que vous passerez une bonne année. Avant de poursuivre, je vais vous présenter vos professeurs. Tout d’abord, voici mademoiselle Liune. Votre professeur de magie. »

Une superbe elfe se lève de la table. Elle lance un regard sévère aux élèves, faisant un bref signe de tête, puis se rassit.

« Tarim : Votre professeur de physique, Monsieur Torias. Vous vous demandez ce qu’il va vous apprendre ? Des choses que peu de personne peuvent faire. Vous en saurez plus en cours. »

Un jeune homme, au visage sympathique, et aux muscles très développés se lève. Il est accueilli plus chaudement, sans doute grâce à son sourire, et quelques élèves applaudissent. Il fait un signe de main, et se rassit aussi.»

« Tarim : Et enfin, votre professeur de combat rapproché. Le professeur Grull. »

Son arrivée jette un froid. Grull est un Orc qui mesure près de trois mètres ! Une longue chevelure noire décore sa tête verdâtre. Ses énormes muscles ne donnent vraiment pas envie de sympathiser avec lui. Un sourire sadique déforme son visage, tandis que quelques Orcs et Trolls de l’assistance applaudissent avec bruit. Celui-là lève carrément un bras au ciel puis il se rassit à son tour. Le directeur prend encore la parole.

« Tarim : Bien. Maintenant, je me dois de vous avertir. L’entraînement n’est pas pour les tendres. Chaque année, beaucoup d’élèves arrêtent en cours de route. Si vous ne vous pensez pas assez forts, vous pouvez partir maintenant. Les bateaux sont toujours amarrés, et partiront dans quelques heures. »

Personne ne bougea d’un pouce, mais une tension s’était nettement installée.

« Tarim : Bien. Ce que vous devez savoir, c’est que l’objectif de l’école n’est pas de former le héro pur qui sauvera tout le monde. Son seul but est de former des personnes qui seront connues dans le monde entier. Seul le renom nous intéresse. Que ce soit par de bonnes actions, ou par de mauvaises, votre renom grandira l’estime que nous portons sur vous. Vous pouvez être respectés, craints, adorés, hais, du moment que vous êtes connus, peu nous importe. »

Les paroles du jeune directeur jettent un froid dans l’assemblée. Quelques murmures circulent encore.

« Tarim : A propos des cours, il n’est aucunement obligé d’y aller. Mais n’oubliez pas pourquoi vous êtes là. Bon. Je crois que nous pouvons commencer à manger. Sinon, tout ça va refroidir. Bon appétit. »

Aussitôt, un grand brouhaha se fait entendre. Tout le monde parle de ce qu’ils viennent d’entendre. Les discutions font que le repas s’éternise et ne se termine que tard dans la soirée. Le directeur prend de nouveau la parole.

« Tarim : Je pense qu’il est maintenant temps d’aller se coucher. Vos dortoirs se trouvent dans étages 4,5 et 6. A vous de les trouver. Bonne nuit. »

Dans un énorme brouhaha, tout le monde se lève et s’en va.

_________________
Aprés la bombe atomique... Aprés la bombe thermonucléaire et hydrogène... Moi je vous présente en avant première la bombe Clown. Que la fête commence mouhahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Chapites du jeu :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la TS2 :: Role Playing Game by willy :: L'école des Guerriers :: Commentaires-
Sauter vers: